Accéder au forum de l'art des scoubidous

Un peu d’histoire

Naissance du scoubidou

La création de  scoubidous, comme la marelle, l’élastique ou les billes, est un jeu indémodable, qui a déjà traversé plusieurs générations d’enfants, et qui continue de passionner encore aujourd’hui, dans toutes les régions du monde (statistiques de visites du site à l’appui !).

L’origine varie selon les sources, mais si l’on s’en tient à Wikipédia :

Le Scoubidou est une tocade du début des années 1960, qui a ressurgi dans les années 1980. À l’aide de tuyaux en plastique souple de section millimétrique, on tresse d’interminables boudins colorés – carrés ou polygonaux, droits ou torsadés – qui peuvent être utilisés en porte-clefs kitsch. Il est possible de faire d’autres scoubidous plus complexes (triangulés, en croix…) voire des personnages, objets ou animaux selon l’imagination du créateur.

Un passé musical…

Pour ce qui est du nom « Scoubidou », cela viendrait de la chanson de Sacha Distel qui chantait, dans les années 60 : « Des pommes, des poires, et des scoubidous ».

Soit, mais que signifiait ce mot pour ce cher Sacha ?! Cela viendrait tout simplement d’une onomatopée prise aux chanteurs de jazz américains….scoo bi doo bi ooh wah !

D’après la légende, un soir après un concert, un groupe de fans s’introduisit dans la loge de Sacha et lui offre un objet fait de fils électriques, qu’il baptisa alors scoubidou. Mais il faut toujours se méfier des légendes…