Accéder au forum de l'art des scoubidous

Scoubidou à 3 fils

Visuellement, il n’y a pas de grande différence entre un scoubidou à 3 fils et un scoubidou à 4 fils. On peut donc se demander si c’est vraiment utile d’apprendre de nouvelles techniques alors que l’on sait déjà tout faire avec 4 fils !
La réponse est OUI !

Les scoubidous à 3 fils sont très fins. Ils conviennent donc parfaitement pour réaliser les détails dans des scoubidous complexes.

Un exemple : le vélo. S’il avait été réalisé uniquement avec des scoubidous à 4 fils, il serait beaucoup moins précis.
Les scoubidous à 3 fils ont permis de faire le guidon et le pédalier.

Vous êtes convaincu ? Alors passez vite à l’apprentissage !

Le plus simple est de démarrer comme un scoubidou à 4 fils avec une boucle  
… puis de couper l’un des fils pour qu’il n’en reste que 3.

Attention : il ne faut pas couper le fil qui est utilisé pour faire la boucle, sinon elle risquera de se défaire !

Pour être sûr que le noeud ne se défasse pas, vous pouvez attendre d’avoir tissé la première maille avant de couper le fil en trop.

 
Les 3 fils doivent être répartis régulièrement, avec des angles de 120° entre chaque.  
Le tissage est exactement le même qu’avec la technique du carton utilisée pour les scoubis à 4 fils : le premier fil passe par dessus le deuxième …  
… le deuxième fil passe par dessus le troisième …  
… et le troisième passe dans la boucle formée par le premier fil.  
Serrez en tirant alternativement sur chaque fil. Vous devez obtenir 3 petits carrés côte à côte.  

Pour cette première maille, le sens de rotation utilisé pour le tissage n’avait pas d’importance. Par contre pour les mailles suivantes il faut bien distinguer 2 types de maillages : le maillage triangulaire et le maillage rond.